ODF

odf

En 2011, après la création de l’internat généraliste en 1995, est née la première promotion d’internes en Diplôme d’Etudes Spécialisées en Orthopédie Dento-Faciale.

Depuis 2012, le concours d’entrée du CECSMO n’existe plus et cette branche de l’internat qualifiant remplace définitivement l’ancien système de spécialisation en Orthopédie Dento-Faciale.

Cette filière est accessible aux étudiants de DFASO2 (5ème année) et TCS01 (6 ème année) par le concours national classant en odontologie dans le cadre du troisième cycle des études en odontologie. En fonction du rang de classement se fait le choix de la spécialité et de la ville d’affection.

Actuellement, il y a 168 DES-ODF sur 301 internes. Plus de 50% des internes sont donc en spécialité ODF.

Le diplôme d’étude spécialisé en Orthopédie Dento-Faciale est une formation de 3 ans à plein temps, correspondant à 7650 heures réparties entre un stage clinique hospitalier, des cours théoriques (physiologie, croissance et développement, céphalométrie, radio-anatomie, biomécanique…) ainsi que des travaux pratiques de techniques orthodontiques (typodont) et des études de cas cliniques. Cette formation propose un statut hospitalier associé à une rémunération.

A compter du décret du 26 février 2015, Les obligations de service de l’interne (10 demi-journées) sont définies comme suit :

  • 8 demi-journées en stage
  • 2 demi-journées hors stage comprenant : une demi-journée de temps de formation pendant laquelle il est sous la responsabilité du coordonnateur de sa spécialité et une demi-journée de temps personnel de consolidation des connaissances et compétences

Essentiellement composée de clinique orthodontique, l’activité́ hospitalière de l’interne peut comprendre également des vacations en chirurgie orale, pédodontie, occlusodontie. Les internes peuvent de même être amenés à réaliser des gardes et/ou astreintes d’urgences odontologiques afin d’assurer la permanence des soins.

L’objectif pédagogique du stage hospitalier est de rendre l’interne autonome dans la prise en charge globale du patient depuis l’examen clinique, le plan de traitement et le suivi sur les 3 années de clinique. Une étroite collaboration peut être mise en œuvre avec les internes de Médecine Bucco-Dentaire et de Chirurgie Orale dans leurs domaines respectifs (parodontologie, chirurgie orale et maxillo faciale, endodontie, pédodontie…).

De plus, des séminaires inter-régions (nord, sud-ouest, sud-est) sont organisés tout au long de l’année autour de différentes thématiques. Les internes doivent réaliser des présentations basées sur les données actuelles de la science et l’evidence based dentistry. Les cas cliniques sont tirés de leur activité hospitalière et de l’interdisciplinarité des différents services.

Une fois par an, un séminaire national de techniques orthodontiques, « Typodont », est organisé. Cet évènement incontournable fédère les internes, enseignants, assistants hospitaliers, et orthodontistes libéraux venus transmettre leur savoir.

Cette formation complète, rigoureuse et d’excellence est désormais la seule formation permettant d’accéder au titre de spécialiste qualifié en Orthopédie Dento-Faciale.

Afin de permettre aux praticiens en exercice d’accéder à la spécialité, il a été́ ouvert un internat en Odontologie à titre européen réservé aux praticiens des États de l’Union Européenne (dont les praticiens français), justifiant d’au moins 3 années d’exercice professionnel. Le concours est le même que celui de l’internat national mais le classement se fait sur une liste distincte.

Cette voie de l’internat a permis et permet d’ouvrir de nouvelles perspectives très enrichissantes pour notre spécialité. D’autre part,  l’internat est un moyen de réaffirmer l’ancrage médical de la spécialité, ainsi que son appartenance à l’odontologie.

Les commentaires sont clos.