Réunion CNEMOP du 14 Mars 2018

Bonjour à tous,

La CNEMOP du 14 Mars 2018 comprenait dans son ordre du jour l’examen d’une proposition  de  Contrat de formation personnelle professionnalisante du 3 ème cycle des études médicales.

Ce contrat est établi en fin de phase socle selon le projet de l’interne et le nombre de places disponibles dans les options/FST proposées par le DES.

Il concerne l’ensemble des DESCO de phase socle, médecine et dentaire. Il concernera les étudiants d’odontologie des autres DES dès que la réforme du 3ème cycle leur sera applicable.

Ce document est aujourd’hui provisoire. Nous vous le communiquerons dès que sa forme définitive sera disponible.

Nous vous proposons des extraits de la notice pour comprendre l’esprit de ce document

 

Extraits de la notice provisoire du contrat de formation personnelle:

Objectifs :
Conformément au décret n° 2016-1597 du 25 novembre 2016, à l’Arrêté du 27 novembre et à l’Arrêté du 21 avril 2017. Le contrat de formation est conclu à l’issue de la réalisation de la phase socle.
Il a pour but de préciser le projet professionnel de l’étudiant et les objectifs pédagogiques de la formation en stage et hors stage, en plus des modalités prévues dans la maquette de son DES, définie dans l’annexe II de l’arrêté du 21 avril 2017 modifié .

 

Évolutivité :
Lors de la première rédaction en fin de phase socle, il n’est pas demandé à l’interne de savoir se projeter définitivement. Une rédaction minimale devrait cependant être débutée avec un projet pour la première année de phase 2.
Le CFPP peut être complété et remis à jour par l’interne et revalidé tous les 6 mois. A ce titre, un avenant est ajouté au dossier avec une seconde date de signature.
Formation hors stage :
Afin de permettre une progressivité dans la formation hors stage, et une adaptation des modules suivis au cours du stage, les modules que l’étudiant devra suivre et valider seront à préciser avec l’avis du référent pédagogique en amont de chaque semestre.

 

Opposabilité :
En dehors des options et FST soumises à un contingentement dont la régulation ne dépend pas de l’UFR, la signature du contrat par celle-ci garantit à l’interne la faisabilité du parcours qu’il a défini, et ce sans allonger la durée de son DES.
Lors d’une nouvelle signature, le CFPP doit repasser par le processus de validation afin que l’UFR puisse en garantir la faisabilité à date.

 

Mobilité intra région, inter région, internationale :
Lorsqu’une formation n’est pas disponible dans la subdivision de rattachement de l’interne, il a un
droit garanti à une mobilité soit régionale, soit nationale afin de réaliser son contrat. Ces mobilités
doivent être prévues le plus en amont possible par les coordinations régionales afin d’étaler la
demande de formation selon leurs capacités.

 

Nous restons à votre disposition pour toute question.

 

Leave a Comment